Accueil  >  Défense > Journée « cyber »

Rubrique Formation

Journée « cyber »

Le 9 avril 2015 - Sylvain Pérot

Journée de formation organisée par le Trinôme académique de Bourgogne, le
27 novembre 2014 – Quartier Deflandre à Dijon

« Méfiez-vous de votre souris » (M. Audiard)… le contexte a changé, mais ces mots restent plus que jamais d’actualité ! Le trinôme académique de Bourgogne a donc organisé une journée d’information pour balayer ce sujet, avec une réussite éclatante : seule la moitié des volontaires a pu être accueillie au sein du quartier Deflandre, qui héberge l’état-major de la Région de gendarmerie « Bourgogne ».
Le Général Favier a reçu les 75 participants de façon magistrale : après un café d’accueil convivial, il a ouvert la séance puis a laissé M. Rolland, recteur d’Académie, souligner les actions dynamiques du Trinôme. Le Colonel Réal, commandant la BA102 et DMD21 a ensuite présenté le programme de la journée. Mme Pinault, Directrice de Cabinet de la Préfecture, a insisté sur le rôle primordial de ce type d’information, vers les enseignants et par ricochet vers les élèves, en remerciant l’IHEDN et son représentant local M. Dauphin. Les Lcl de Pillot (DMD71) et Lcl Ruffat (Chef de Corps du 511RT) nous faisaient l’honneur de leur présence.
M. Léglise, expert en sécurité informatique sur la BA102, a ouvert le sujet en présentant la genèse d’Internet, sa structure physique et son absence de frontières : même si les normes techniques et protocoles sont très rigoureux, l’accès aux couches profondes (darknet, deepweb) reste facile, procurant un anonymat protecteur et des ressources fantastiques. Données, identités, logiciels illicites performants, argent, drogues… tout se trouve, tout s’échange ! Notre monde étant complètement interconnecté en réseaux, box, WiFi, 3G, H+, 4G, bluetooth etc…, tous vos appareils communiquent sur Internet, souvent à votre insu. On peut lire ou infecter votre ordinateur ou votre smartphone sans les toucher physiquement, puis les utiliser à distance sans le moindre soupçon de votre part ! Quelques règles simples d’hygiène cybernétique peuvent limiter la plupart des menaces, mais qui les connait ? Et qui les applique ?

La pause autour d’un bon repas permettait de se décontracter, d’autant plus qu’elle a permis de fêter l’anniversaire de notre Inspecteur d’académie Thierry Falconnet : merci à la salle pour son « happy birthday » plein d’énergie à l’arrivée du gâteau !
L’Adjudant-chef Goichot, cyber-enquêteur à section de recherche de Dijon, nous a ensuite détaillé la cybercriminalité et les dangers des réseaux sociaux. Il nous a prouvé qu’en quelques clics sur Internet, en piochant dans la documentation ouverte bien souvent mise en ligne par la personne elle-même ou par des proches, sans que l’intéressé ne le sache, il était possible de détailler de façon très précise l’organigramme, l’histoire et les habitudes d’une famille. Des éléments a priori anodins isolés mais qui, additionnés, ouvrent des perspectives terrifiantes, du simple cambriolage à l’usurpation d’identité (qui touche plusieurs centaines de milliers de français chaque année), en passant par les incitations, provocations, atteintes à la réputation et agressions sur mineurs.
Après cet exposé personnellement choquant, le Commandant Gaillard du poste DPSD de Dijon a démontré que la cyber-guerre est déjà bien engagée. De l’atteinte à nos soldats via les réseaux sociaux, à l’attaque massive des structures d’un état, il a donné des exemples concrets et souvent méconnus d’agressions cybernétiques de grande ampleur. L’atteinte à des réseaux énergétiques ou de communication, l’attaque d’entreprises sensibles et le vol de données technologiques vitales, le sabotage d’usines pourtant protégées, le kidnapping de drones, jusqu’à la mise hors service d’une flotte d’avions de combat par simple indisponibilité virtuelle.
Une journée traumatisante, où chacun a pu se rendre compte que les objets qui l’entourent, jusqu’à son frigo et sa TV, peuvent être des agresseurs potentiels : bonne sensibilisation, objectif atteint !
Quant à moi… ceci est mon dernier mail : je jette tout et rachète un plumier…

Le trinôme bourguignon

 







Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Mémoire citoyenneté et éducation à la Défense et à la sécurité