Accueil  >  Concours, commémorations > Concours "la flamme de l’égalité" portant sur l’histoire de l’esclavage, de la traite et de leurs abolitions.

Rubrique Mémoire

Concours "la flamme de l’égalité" portant sur l’histoire de l’esclavage, de la traite et de leurs abolitions.

Le 10 novembre 2015 - Jean François Boyer

Sujet 2015-2016, site dédié

La circulaire n° 2015-166 du 7 octobre 2015 , publiée au BO n° 37 du 8 octobre 2015, instaure un nouveau concours national intitulé « La Flamme de l’égalité » et portant sur l’histoire de l’esclavage, de la traite et de leurs abolitions.

Ce concours, annoncé par la note de service n° 2015-026 du 4 mars 2015, relative à la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions du 10 mai 2015 (publiée au BO n°10 du 5 mars 2015), connaît donc sa 1ère édition nationale en 2015-2016 (il y a eu des expériences dans certaines académies l’an dernier, notamment dans celle de Dijon).

Le concours a été créé à la demande de la ministre des Outre-mer et de la présidente du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. Il a été décidé de s’appuyer sur la Ligue de l’enseignement (fédération de Paris).

Une page est consacrée à cette opération sur éduscol : www.eduscol.education.fr/cid94120/concours-la-flamme-de-l-egalite.html

Et elle dispose d’un site dédié : www.laflammedelegalite.org

L’inscription sera close le 10 février 2016.

- 1 Le sujet pour cette année 2015-2016 :
Le thème retenu cette année pour le concours « La Flamme de l’égalité » est le suivant :

« Récits de vies : restituer la voix des acteurs et des témoins de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions {{}} »

Cette thématique invite les élèves à porter une attention particulière sur des parcours individuels exemplaires, sur des acteurs historiques de l’abolition de l’esclavage, ou encore sur des auteurs et artistes dont l’œuvre est fortement inspirée de ces personnages parfois oubliés ou négligés. Accompagnés de leurs professeurs, les élèves sont amenés à explorer, étudier, interpréter, développer et analyser des événements, des archives, des faits historiques et des figures emblématiques. Ceux-là peuvent s’inscrire dans des ancrages locaux, en s’intéressant par exemple à des lieux de mémoire, des acteurs, des documents cartographiques ou iconographiques, des œuvres littéraires ou artistiques, des discours fondateurs, des débats philosophiques, ou encore des procès, des lois, des événements.

Il est ouvert aux élèves des écoles élémentaires ainsi que des établissements d’enseignement du second degré, publics et privés sous contrat.

Les réalisations des élèves peuvent prendre toutes formes d’expression : essai, dossier, documentaire audiovisuel, production artistique (littéraire, graphique, plastique, théâtrale, cinématographique, chorégraphique...), sous un format numérique (document P.D.F., diaporama ou vidéo de 13 minutes maximum).

- 2 Le site :

Le site est en construction mais propose déjà des ressources. Par exemple, une petite bibliographie, des biographies (modestes mais qui peuvent servir comme points de départ ), la collection « Repères pour éduquer » produits par le CIDEM qui vise à donner aux jeunes les repères essentiels sur des questions liées au civisme et à la citoyenneté...

Voir en ligne : Site du concours sur l’esclavage et leurs abolitions







Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Mémoire citoyenneté et éducation à la Défense et à la sécurité