Accueil  >  Concours, commémorations > Le palmarès du concours Vivacité 2017

Rubrique Citoyenneté

Le palmarès du concours Vivacité 2017

Le 7 juin 2017 - Jean François Boyer

Le concours vise à développer les compétences civiques des élèves et à favoriser le mieux vivre ensemble dans une pratique concrète des valeurs républicaines et de la citoyenneté. Il s’inscrit pleinement dans la construction du parcours citoyen de l’élève de l’école élémentaire à la terminale.
Toutes les valeurs peuvent être choisies : différentes formes de liberté (conscience, expression…) ou d’égalité (devant la justice, devant la loi, fille-garçon…), laïcité, tolérance et lutte contre toutes les formes de discrimination ou de racisme, toutes les formes de solidarité (intergénérationnelle, sociale et économique…), défense nationale, engagement dans la vie de la classe et de l’école ou établissement …
Cette liste n’a pas prétention à être exhaustive.

En pièce jointe, vous retrouverez le palmarès 2017 et le règlement du concours.

Les lauréats sont :

  • Catégorie école :

École privée Alix Providence de Dijon (21) pour La guerre de 1914/1918 vue par les artistes des pays engagés dans ce conflit : analyse et ressentis d’élèves de CM1.

Début du livre...

suite...

suite...

Fin :

  • Catégorie collège :
    Collège le Mont Chatelet de Varzy (58) pour Images de la femme dans la publicité : de la réalité aux stéréotypes.
    "Les élèves sont confrontés à des quantités d’images, notamment dans les publicités (sur internet, dans des magazines, sur les réseaux sociaux...) sans qu’une réflexion ne naisse de cette consommation d’images.
    A ce titre, de nombreuses publicités sont établies en utilisant des critères sexistes, en mettant en avant une image de la femme soumise, "sexualisée", parfois même en prônant une "culture du viol".
    Dans ces conditions, et afin de favoriser le vivre ensemble de nos élèves, il apparaissait logique de présenter des publicités à caractère sexiste, sur des affiches, dans spots publicitaires et de montrer aux élèves comment elles étaient construites, quelles images elles véhiculaient.
    Ensuite, nous avons axé le travail en 2 temps sur la production finale :
    1/ imaginer des publicités qui mettaient en scène le corps des hommes, soit en les imaginant de toutes pièces, soit en détournant des publicités qui existaient déjà
    2/ travailler autour de la construction d’une loi, sur la répartition des pouvoirs en faisant imaginer et rédiger une loi interdisant le sexisme dans la publicité ou dans un autre domaine."

Patrice JADEL, professeur d’histoire géographie et Audrey JOVOGNOT, professeure- documentaliste au collège du Mont Chatelet, Varzy.

Travaux des élèves :

  • Catégorie lycée :
    Lycée Lamartine de Mâcon (71) pour les Mémoires Migrantes.

Le jury a également salué les réalisations des établissements suivants ont leur attribuant la mention spéciale « coup de coeur » :
Collège En Bagatelle de Tournus (71) pour SAKURA (Sixième Arts Kimono Union Respect Asie)
Collège Henri Vincenot de Louhans (71) pour le projet Vincenot, un collège qui a de la valeur !
Lycée La Prat’s de Cluny (71) pour Matricule 35 494 : Mémoire et responsabilités.







Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Mémoire citoyenneté et éducation à la Défense et à la sécurité