Accueil  >  Défense > JDC exceptionnelle à la BA 102 - 100 ans d’aéronautique militaire à Dijon

Rubrique JDC

JDC exceptionnelle à la BA 102 - 100 ans d’aéronautique militaire à Dijon

Le 21 mai 2014 - Sylvain Pérot

Une JDC exceptionnelle a été organisée le 06 mai 2014 sur la base aérienne 102
« Capitaine Guynemer ». Cent jeunes ont profité de leur venue sur le site pour se confronter à leur histoire, l’histoire de leur base. Ils ont pu visiter le musée de la BA102 et se faire raconter les évolutions de l’aviation, des As de 14 aux engagements actuels.

Au tout début du siècle dernier, ces « merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines » s’élevaient déjà dans le ciel dijonnais. Du polygone de la Maladière, devenu ensuite camp d’aviation, on voyait ainsi décoller des engins hétéroclites …
La première guerre mondiale arrivait, et ces étranges engins ouvraient des perspectives nouvelles. Assurant l’observation puis le guidage des tirs d’artillerie, les aéronefs attaquaient les ballons, puis engageaient les autres aéronefs : le bombardement et la Chasse étaient nés !
Le Camp de Dijon-Longvic était une base arrière, sur laquelle vint se soigner le Capitaine Guynemer blessé à Verdun : il y reçu le premier drapeau d’une unité aérienne militaire. Cette page d’histoire devait être soulignée, notamment auprès des jeunes générations. C’est ainsi qu’une JDC exceptionnelle a été organisée le 06 mai 2014 sur la base aérienne 102 « Capitaine Guynemer ».

Cent jeunes ont donc profité de leur venue sur le site pour se confronter à leur histoire, l’histoire de leur base. Ils ont pu visiter le musée de la BA102 et se faire raconter les évolutions de l’aviation, des As de 14 aux engagements actuels, devant les nombreuses pièces d’archives, éléments d’avions et photographies d’époque.

L’histoire, c’est aussi un moment de recueillement devant la stèle « Capitaine Guynemer » : la remise des palmes académiques au Capitaine Pardieu, pour son implication dans l’enseignement et l’instruction des jeunes, puis un dépôt de gerbe par les autorités composant le trinôme académique : Colonel Boëri (DMD21 et commandant la BA102), Monsieur Falconnet (Inspecteur d’académie, correspondant Défense du rectorat), Monsieur Dauphin (Institut des hautes études de Défense nationale). La minute de silence a été clôturée par une Marseillaise chantée solennellement par l’ensemble des autorités, du personnel militaire en délégation et les JDCistes. Quelques rappels sur le rôle et l’engagement des armées ont été prononcés par les autorités, avant qu’elles ne remettent les diplômes aux jeunes : un éclairage tout particulier pour ces nouveaux citoyens, le lien entre les racines de notre histoire et les armées de la nation.

Lieutenant-colonel Adam

 

NB : d’autres photos de cette journée dans le fichier joint à cet article







Rester informé

  • Portail national éduscol
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Mémoire citoyenneté et éducation à la Défense et à la sécurité